Egalité des chances : l’Institut Télémaque célèbre ses 15 ans de mobilisation en faveur des jeunes issus de milieux modestes

16 septembre 2020 – Emmanuel Macron était à Clermont Ferrand mardi 8 septembre dernier, afin de promouvoir l’égalité des chances, un enjeu majeur pour l’évolution de notre société. Une cause pour laquelle l’association Télémaque agit depuis 15 ans, avec plus de 1600 élèves accompagnés durant leur scolarité. L’association compte bien poursuivre son action, dans un pays où les inégalités sont encore très fortes, surtout dans le secondaire. Les enfants d’ouvriers ont 11 fois moins de chance d’obtenir leur bac que les enfants de cadres. Il faut 6 générations pour que les descendants de familles modestes atteignent le revenu moyen (source OCDE 2018).

Briser le déterminisme social dès la 5ème

« Je veux retrouver la sève du mérite », a déclaré Emmanuel Macron lors de son discours sur l’égalité des chances, « pour que chacun ait la place qui lui revient, en fonction de son mérite, pas de ses origines ». Pourtant, la France est le pays d’Europe le plus inégalitaire dans son éducation. En effet, seulement 10% des jeunes accédant aux études supérieures sont enfants d’ouvriers.

L’Institut Télémaque, fondé en 2005 par Serge Weinberg, alors Président du groupe PPR et Patrick Gagnaire, l’ancien conseiller à Matignon sur l’égalité des chances, en partenariat avec le Ministère de l’Education, a été créé afin de révéler le potentiel et d’ouvrir de nouvelles perspectives aux élèves issus des milieux les plus modestes en proposant des mentorats « école-entreprise ». Henri Lachmann, ancien PDG de Schneider Electric a été le Président de l’Institut Télémaque de 2007 à 2019, soutenu aujourd’hui par 120 partenaires dont 110 entreprises et 190 établissements scolaires.

L’objectif : que chaque jeune accompagné trouve sa voie. Pour y arriver, l’association encourage les collégiens, lycéens et apprentis de milieux modestes à être acteurs de leur avenir grâce à un double mentorat et quatre leviers d’action. D’abord, l’ouverture socioculturelle, par le biais d’organisation de sorties, ainsi que la découverte du monde professionnel par le biais de la visites d’entreprises. Enfin, la confiance en soi ainsi que la réussite scolaire sont deux piliers majeurs du programme. Une mission d’autant plus importante que le poids de l’origine sociale sur les performances des élèves a augmenté de 33% depuis 2002, (source OCDE), créant un écart qui s’affirme au fil des études.

Des partenariats écoles/entreprises qui fonctionnent

Grâce au double mentorat, avec un mentor salarié volontaire d’une entreprise ou d’une collectivité et avec un référent pédagogique, membre de l’équipe de son établissement scolaire partenaire, l’élève peut participer à des visites en entreprises et bénéficie de nombreuses offres de stage dans des secteurs divers. Les mentors, tous bénévoles, consacrent en moyenne 5 heures par mois à l’accompagnement de leur filleul.

 

 

L’association travaille en collaboration avec des partenaires associatifs pour organiser des ateliers pédagogiques, des sorties sportives, culturelles et citoyennes plusieurs fois par mois.

L’élève bénéficie également d’un programme de formation à la confiance en soi, Télémaque Potentiel, qui lui permet de travailler sur la gestion des émotions, la prise de parole en public et l’engagement sociétal, soutenu par la fondation Total.

L’accompagnement personnalisé dès le collège et sur la durée six ans de chaque filleul Télémaque, permet de déjouer les inégalités dans quatre domaines essentiels : la lutte contre l’autocensure, l’acquisition des codes, l’ouverture socioculturelle et la découverte du monde professionnel.

91% des jeunes accompagnés estiment avoir été encouragés vers une voie plus ambitieuse grâce au partage d’expérience de leurs mentors d’entreprise.

 

 

Depuis 2005 l’Institut multiplie les réussites

 

  • 190 établissements partenaires (dont 140 font partie du Réseau Education Prioritaire)

 

  • 120 entreprises partenaires dont

 

  • 100 % de réussite au bac (contre 91% au niveau national) dont 77% de mentions et 99% de réussite au brevet
  • 98% de filleuls qui poursuivent leurs études après le bac, 85% des alumni en âge d’insertion ont trouvé un emploi
  • Des antennes dans 6 régions : Ile de France, Hauts de France, Auvergne-Rhône Alpes, PACA, Occitanie et Nouvelle Aquitaine
  • Des évènements marquants, comme la rencontre entre 3 filleules et 2 alumni avec Michelle Obama le 16 avril 2019
  • Lauréat de la fondation Epic en 2019. Ce soutien supplémentaire permettra de poursuivre le déploiement national
  • En 2017, l’association est même arrivée finaliste au concours de la fondation la France s’engage, une initiative lancée en 2014 par François Hollande et qui récompense les initiatives les plus innovantes et solidaires

 

De nouvelles perspectives

 

L’association a de nombreux projets pour l’avenir :

  • Deux nouvelles antennes viennent d’ouvrir en septembre 2020 en Nouvelle Aquitaine et à Clermont Ferrand. D’autres régions sont actuellement à l’étude
  • Le programme Télémaque Migrants devrait renforcer l’accompagnement des élèves primo-arrivants sur le territoire, encadrés par le programme de double tutorat
  • Le programme Télémaque Parents devrait permettre d’inclure davantage les familles dans le dispositif de double tutorat et de contribuer ainsi à l’accomplissement du programme

 

 

« C’est avant tout un engagement personnel auprès des jeunes pour qu’ils croient en eux et un engagement auprès des collaborateurs des entreprises partenaires pour que le tutorat, qui est au cœur du modèle de l’Institut Télémaque, soit créateur de sens, de lien, de solidarité et source de fraternité ».

Bernard GAINNIER, Nouveau Président de l’Institut Télémaque Président de PWC France et Maghreb

 

Des élèves méritants qui réussissent

 

Sur proposition des équipes pédagogiques des établissements scolaires partenaires, l’association sélectionne des élèves désireux de rejoindre le programme. Un entretien individuel avec les parents permet ensuite de vérifier la pertinence d’un accompagnement Télémaque.

 

Parmi eux, il y a Djamila Bendjafar.

Aujourd’hui chef de projet marketing chez Orange, elle a connu Télémaque en 4ème, après avoir été repérée par ses professeurs. « Grâce à Télémaque j’ai appris à avoir confiance en moi, des personnes ont cru en mon potentiel. Elles m’ont fait comprendre que j’avais autant de chance de réussir dans la vie qu’une autre personne. »

Les retombées impactent directement les parents, comme Samira Kouidri, mère d’une ancienne élève : « L’Institut Télémaque a été très bénéfique pour ma fille, tant sur le plan intellectuel que sur le plan culturel. J’ai pu la voir s’épanouir, gagner en confiance et s’affirmer. » 68 % des parents reconnaissent que l’Institut a renforcé la fierté qu’ils ont de leur enfant.

Lorsque Sami Salaheddine intègre Télémaque, elle n’est en France que depuis un an. Comme elle, 70% des jeunes accompagnés ont des parents pour qui que le français n’est pas la langue maternelle. Aujourd’hui elle est élève à l’école hôtelière de Paris et se souvient de ses premiers pas avec l’Institut « Ma première sortie au musée fut avec Télémaque. Ça aurait pu être au Louvre, mais c’était au Musée du Quai Branly. C’était juste génial ! Par la suite il y a eu d’autres évènements, tous m’ont émerveillée. »

 

 

« Nous souhaitons nous transformer en un mouvement national pour l’égalité des chances dans l’éducation et c’est urgent pour la société en France, pour la paix sociale, pour reconstruire le lien et l’espoir ! »

Ericka COGNE, Directrice générale de l’Institut Télémaque

À propos de Institut Télémaque

Acteur pionnier de l’égalité des chances dans l’éducation depuis 2005, l’association accompagne des collégiens, lycéens et apprentis motivés issus de milieux modestes pour leur donner toutes les chances de réussir grâce à un double tutorat école-entreprise et à travers 4 leviers : l’ouverture socio-culturelle, la découverte du monde professionnel, la confiance en soi, la réussite scolaire. L’ascenseur social fonctionne pour les élèves suivis par l’Institut Télémaque : 100% de réussite au bac (dont 77% de mention), 85% des alumni en âge d’insertion ont trouvé un emploi. A travers le projet Télémaque, le monde de l’entreprise et le milieu éducatif unissent leurs forces pour permettre aux jeunes de voir leur avenir en grand.